Communication Non Violente – CNV

Communication Non Violente - CNV - infographie

Le principe de la Communication Non Violente

La Communication Non Violente (dit aussi CNV) part du constat que nous partageons tous des besoins (physiologiques, sécurité, appartenance, estime…voir la pyramide des besoins de Maslow pour plus de détails). Nos actes et nos paroles de tous les jours sont donc des stratégies (chacun a les siennes) pour répondre à ces besoins. Les sentiments que l’on peut observer, chez les autres ou chez soi, sont des indicateurs de satisfaction ou de non satisfaction des besoins.

Pour pratiquer la Communication Non Violente, il s’agit donc d’apprendre à détecter les sentiments et ensuite les besoins qui se cachent derrière l’expression de ces sentiments.

La Communication Non Violente se divise ainsi en 4 temps, 2 postures et 2 destinataires :

  1. Observer sans juger
  2. Exprimer les sentiments
  3. Parler des besoins
  4. Demander sans l’exiger

Ces différentes étapes peuvent se réaliser dans une posture d’écoute ou dans une posture de parole. Elles peuvent servir à analyser l’autre ou soi-même.

La phrase type d’une Communication Non Violente serait alors :

Lorsque… METTRE UN FAIT ICI,
je me sens… METTRE UN SENTIMENT ICI,
parce que j’ai besoin… METTRE UN BESOIN ICI,
serais-tu d’accord… METTRE UNE DEMANDE ICI ?

La communication non violente positive !

La CNV est une méthode qui sert à désamorcer un conflit. On en parle souvent lorsque les sentiments de peur, de colère ou de tristesse surgissent mais il est tout à fait possible (et souhaitable) de l’appliquer lorsque la joie est là. Le processus est le même sans demande à la fin. En effet, il suffit de mettre en avant le sentiment présent et le besoin assouvi.

  • Lorsque tu m’envoies des mots doux, je suis comblé car j’ai besoin d’amour <3
  • Lorsque tu prends des nouvelles, je suis flatté car j’ai besoin de me sentir appartenir au groupe
  • Lorsque vous vous abonnez à notre newsletter (ou que vous partagez nos infographies), nous sommes heureux car nous avons besoin de reconnaissance pour notre travail 😉

Vidéo sur la communication non violente

Pour aller plus loin, nous vous conseillons cette vidéo de présentation de la CNV que nous avons découvert en suivant ce MOOC sur la gouvernance partagée.

Vous aimez nos infographies ? Soutenez-nous financièrement pour que l’on continue comme cela 🙂

Financement participatif par Tipeee

Partagez nos infographies sur les réseaux sociaux

Ça vous plait ? Partagez !
Share on Facebook4.1kTweet about this on Twitter67Pin on Pinterest1.3kEmail to someoneShare on LinkedIn50

CC BY-SA 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Partage à l'identique 4.0. Les permissions au-delà de celles présentées dans cette licence sont disponibles sur la page Pour tout comprendre avec une infographie cliquez ici :-).

6 thoughts on “Communication Non Violente – CNV

  1. Lorsque… JE RECOIT LE LIEN DE LA NEWSLETTER,
    je me sens… REMPLI DE CURIOSITE,
    parce que j’ai besoin… DE MON RAYON DE SOLEIL MENSUEL,
    serais-tu d’accord… EN FAIRE ENCORE LONGTEMPS… LONGTEMPS… ?

    • Bonjour Fred !
      Merci pour ce retour plein de gratitude et qui montre que tu as tout saisi 🙂 Si ça peut te rassurer on a pas prévu d’arrêter les infographies 🙂

  2. Pourquoi donc l’écolohumanisme, si sympathique dans son acception, devrait s’inspirer des gourous colibresques de la sociocratie, de l’halocratie, de la CNV, tellement pénétrés d’idéologies voire de rites obscurantistes (souvent empruntés aux anthroposophes !), adossés à un langage de galimatias pseudo scientifique ? Dans la caractéristique vidéo d’Isabelle Desplats que vous relayez en explication de la CNV, voir des moments de grande inspiration joyeusement ubuesque, particulièrement aux mn 4,50 et 9,20… Ecolohumaniste bienveillant ? Oui. Bisounours encouragés à la soumission aux gourous, non !

    • Bonjour Alain,
      merci pour ton retour. La CNV pour nous est un outil intéressant et nous avons essayé d’en retirer les grandes lignes dans notre infographie pour que son principe de base (voir les besoins non assouvis qui se cachent derrière les paroles et les actes) soit partagé le plus possible. Nul gourou, rite ou idéologie dans tout ça… simplement un outil que nous souhaitions faire connaître 😉
      Bonne journée !

  3. Jeff « s’inspirer des gourous colibresques de la sociocratie, de l’halocratie, de la CNV, tellement pénétrés d’idéologies voire de rites obscurantistes adossés à un langage de galimatias pseudo scientifique ? »
    si tu avais un tout petit peu approché la CNV, au lieu de tenir un discours aggressif, centré sur ta perception, impliquant que tu as raison et que donc le reste du monde ne pensant pas comme toi,ce qui fait croire que dans la vraie vie « il y a qui ont raison et les autres ont tort » (pensée dichotomique me semble t’il Noir ou Blanc)…. tu aurais enrichi la discussion au lieu d’aggresser ce qui est différent de toi…
    La CNV te proposerait donc, de prendre du recul, et de formuler ton opinion de manière plus respectueuse des autres afin qu’il y ait une minime chance qu’ils t’écoutent… Tu nous aurons donc dit (peut être) « chers amis, je trouve intéressant que vous vous efforciez d’avancer dans une bisounous attitude et je vous en remerçie. Par contre, je me permets de vous alerter sur le fait que, pour moi, la CNV repose sur Mr Rosenberg qui à mon sens est un gourou ce qui me pose quelques problèmes. »
    Ainsi ta réflexion montrerait sa limite à mon sens.. Comment et sur quoi étayer le fait que Mr Rosenberg qui n’a au final écrit que deux livres et n’a monté aucune secte me semble t’il est un Gourou ? Chacun peut affirmer avec raison que certains regards sur la vie ne leur parle pas et ne font pas sens. On peut pour autant vouloir les éradiquer et les maltraiter. Seuls les dictateurs passent le pas de vouloir que le reste du monde soit de leur Unique avis. Mais ce n’est que mon opinion. Je témoigne de mon regard et de ma réflexion et laisse chacun à la sienne.
    Bien à vous
    Ronie

    • Bonjour Ronie et merci pour cette réponse qui je pense s’adressait à Alain et non pas à moi malgré le « Jeff » initial de votre commentaire ! Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *