Acheter en vrac

Acheter en vrac - infographie

Acheter en vrac : la première fois…

Mars 2017. Après plusieurs mois de flirt à annoncer sa venue, B. a fini par arriver près de chez moi. Cette semaine là, je croise donc B tous les matins en allant travailler. Je ne cesse de la regarder mais je n’ose pas encore l’aborder. Sommes-nous vraiment fait l’un pour l’autre ? En effet, elle est si différente de tout ce que j’ai connu avant. Le samedi arrive et c’est décidé : je prends mon courage à deux mains, il est tant de me lancer ! Les premiers échanges se passent bien, sa vision du monde me fait rêver, nous avons les mêmes valeurs, je me sens transporté.. mais au moment de conclure, je m’aperçois que j’ai oublié l’essentiel… On ne va pas pouvoir, je n’ai pas de… sac ! 😉

Et c’est bien connu « Pas de sac, pas de vrac ! » 🙂 B. c’est en fait la boutique Bulko ! Boutique 100% vrac qui a ouvert en bas de notre espace de coworking à Lyon et où nous faisons désormais régulièrement nos courses.

Alors faut-il s’emballer pour le vrac ?

Malgré le côté un peu romancé de cette histoire, il y a du vrai. La première fois que l’on va acheter en vrac, c’est une expérience nouvelle et on est souvent à court de sacs ou de récipients. Heureusement, au fur et à mesure, on apprend à s’organiser et on réfléchit chez soi à ce dont on a besoin pour amener les contenants en conséquence. Cette nouvelle manière de faire ses courses a donc une double conséquence : moins de déchets (évidemment vu que l’on apporte les contenants) mais aussi moins de gaspillage car on ne prend que la quantité dont on a besoin. Quand on sait que chaque français jette chaque année 20kg de déchets alimentaires (dont 7kg encore emballés) ça fait réfléchir !

Acheter en vrac ne produit donc pas que des bénéfices environnementaux. Cette manière de faire ses courses s’inscrit pleinement dans notre logique d’écologie humaniste :

  • On préserve l’environnement avec moins de déchets
  • On se fait du bien avec des produits bio et/ou locaux
  • On fait du bien à l’économie locale et on fait des économies tout court en achetant la bonne quantité et en évitant le gaspillage.

Un peu à l’image d’une monnaie locale complémentaire, acheter en vrac est donc une action 100% écoloHumaniste. On peut d’ailleurs utiliser la Gonette (Monnaie Locale Lyonnaise) chez Bulko, le monde est petit 🙂

Comment acheter en vrac ?

C’est bien beau mais comment pouvez-vous vous mettre à acheter en vrac ?

Si vous êtes sur Lyon voici la carte du vrac proposée par Tiff in Lyon

Et pour le reste du monde voilà c’est cadeau by Zero Waste for life 😉

Vous aimez nos infographies ? Soutenez-nous financièrement pour que l’on continue comme cela 🙂

Financement participatif par Tipeee

Partagez nos infographies sur les réseaux sociaux

Ça vous plait ? Partagez !
Share on Facebook210Tweet about this on Twitter13Pin on Pinterest3Email to someoneShare on LinkedIn1

CC BY-SA 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Partage à l'identique 4.0. Les permissions au-delà de celles présentées dans cette licence sont disponibles sur la page Pour tout comprendre avec une infographie cliquez ici :-).

2 thoughts on “Acheter en vrac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *